Hugo Poche
La tête haute
" J'ai passé ma vie à sprinter, avec des pointes puis des crampons, même en survêtement et en costume. La retraite m'a permis de me retourner enfin sur un parcours[...]