Ils attendaient l’aurore

Ils attendaient l’aurore

Paris, 1940. Jean, Albert et René partagent un goût commun pour la natation et la même inquiétude devant un avenir qui s'annonce très sombre.

Jean rejoindra les réseaux de la Résistance, vers lesquels il se sent naturellement attiré. Albert, lui choisit la Collaboration et n'hé- site pas à infiltrer et dénoncer les rebelles à la propagande nazie. Quant à René, trop préoccupé pour son plaisir personnel, des femmes et de la belle vie, il ne choisit aucun des deux camps.

A travers ces trois destins, Claude Michelet retrace avec rigueur toutes les facettes de cette époque dramatique. C'est, en filigrane, un hommage à son père le grand patriote et résistant que fut Edmond Michelet.