Toutes pour la musique

Toutes pour la musique

Laisse-moi te chanter d'aller te faire en-mmh.

En avril 2019, Angèle dénonce haut et fort les violences sexistes dans son hit " Balance ton quoi ", écrit en réaction directe au mouvement social mondial #MeToo. Depuis plusieurs années, les chansons dites engagées se multiplient (" Run The World " de Beyoncé, " Amour censure " de Hoshi, " La grenade " de Clara Luciani...) et tout se passe comme si le phénomène était nouveau. Mais saviez-vous que la pionnière du féminisme musical était une abbesse allemande née en 1098, Hildegarde de Bingen ? Que bien avant Nicki Minaj et Cardi B, dans les années 1920, de grandes reines du blues telles que Ma Rainey ou Bessie Smith chantaient déjà le sexe sur scène ?
Découvrez comment, de tout temps, les artistes ont utilisé la musique pour défendre et revendiquer leurs droits.

•Des chapitres thématiques consacrés au jazz, au rock, au rap, à la musique classique...
•Plus de 100 photographies •Une multitude d'anecdotes et des analyses inédites de chansons cultes •15 entretiens exclusifs avec Françoise Hardy, Lio, Angélique Kidjo, Yseult, Marie-Flore, Ehla, Sheila, Élodie Frégé, Katia Labèque, Yelle, Leys, Claire Gibault, Marie-Paule Belle, Maëva