Insurrection

Insurrection

Le mot REVOLUTION a-t-il encore une résonnance quand on a vingt ans aujourd'hui ?

Mars 2012, dans un monde en totale mutation, avec la décomposition du lien social et sous la pression des crises financières, la France va exploser en un feu d'artifice insurrectionnel.
Un ouvrier s'immole par le feu à la suite de la fermeture de son usine. Cet événement déclenche des manifestations monstres dont les débordements, dans les banlieues, vont générer des émeutes d'une violence extrême. C'est la guerre civile. Tel le général de Gaulle en 1968, Nicolas Sarkozy en tirera parti quelques semaines plus tard dans les urnes.
Mais les véritables héros de ce roman sont des jeunes. Marie-Laurence Zéro, vit à Bobigny, diplômée en communication. Sa popularité sur Facebook suscite une force « révolutionnaire » d'un genre nouveau. Xavier Sikora, réside à la Cité Universitaire de Paris. Fils d'un charismatique leader syndical, il anime un think tank politique à la Sorbonne. Constance Brisac est l'unique enfant d'un banquier richissime, À 18 ans, complexée, en surpoids, elle ne sort jamais de son hôtel particulier du 16e arrondissement et vit une vie virtuelle sur les réseaux sociaux. Au moment de l'embrasement, ils ne se connaissent pas encore mais une ambition commune va les rapprocher : ils veulent changer le monde.

Avec ce quatrième roman d'anticipation, une fiction très proche du réel, mené comme un thriller dans l'environnement des nouveaux médias, Pierre Maraval pose LA question dans l'air du temps : Le mot REVOLUTION a-t-il encore une résonnance
quand on a vingt ans aujourd'hui ?