Délit du corps

Délit du corps

Ce qu'on nomme érotisme ne consiste, en littérature, qu'à exprimer avec une précision supérieure des détails que tout le monde connaît.

Et si à propos de Délit du corps, on désire évoquer le terme actuellement répandu, de pédophilie, ce sera pour montrer autant d'esprit qu'il en fallait pour employer celui d'inceste à propos de Mano l'Archange, il y a bientôt quarante ans. Mano l'Archange demeura interdit onze ans. Aujourd'hui, c'est un classique au sens propre : certains ouvrages scolaires en utilisent des extraits. Depuis, il y a eu Éloge de la fessée, autre classique. Cruelle Zélande, traduit en vingt langues, La Culotte de feuilles, dérive brillante sur le thème de Robinson Crusoë.

Et Délit du corps ?
La Nature, comme on dit, a gratifié, ou peut-être accablé un petit garçon des attributs virils d'un adulte. D'une nourrice trop câline à une psychologue troublée et divers profiteurs de cette particularité, le petit garçon en tirera-t-il des joies immenses ? Ou ce cadeau équivoque aura-t-il pour résultat de faire de lui un pur objet de manipulation, une proie ou une victime ?

Mais de ces rencontres, naîtra un amour fort pour deux petites filles rencontrées chez une tutrice hystérique. A eux trois, ils se libéreront de leurs entraves et réapprendront à vivre simplement entourés de l'amour, affectif et physique, d'une mère qu'ils se seront choisie.

Un roman d'une grande force, souvent féroce, servi par une écriture sans concession où le narrateur se partage entre curiosités, plaisirs des sens et incrédulité pour ces adultes qui l'utilisent.

Dans ce livre dérangeant, itinéraire d'un enfant dans la perversité des adultes, Jacques Serguine a exploré des zones interdites dont il a fait un immense roman qui fera date.

ISBN papier : 9782911621406
ISBN numérique : 9782846286688